paris centre ou place Paolo

scritto venerdì 13 ottobre 2006 alle 01:47

[youtube]BmNga93Q2Dw[/youtube]
Il y a de l’ironie, des fois, dans les regards des alcooliques.

rispondi e commenta qui, oppure fai un trackback (!?) dal tuo sito.

lascia un commento

Altri articoli in Paris Mushrooms

requiem pour le bal des pianos

Malheureusement c'est vrai. Il suffit de lire les quelques lignes sur le site Internet officiel pour apprendre que les gens qui étaient à la Guillotine vendredi 28 mars ont eu la chance de participer au dernier « Bal des pianos». Qu'est-ce que c'était que...

autodafé

Café automatique Jusqu'à quand mon ventre - Avant ma tête - Aura le Malox Comme boisson preferée AutoCafé Autodafé...

saint-denis

A minuit St. Denis aussi est fatiguée Minuit de lumière faruche Sur le carreaux de Limonge Sur mes yeux le rouge ne douvait pas devenir noir et blanc vidéo: St. Denis Sax ...

cecile carriere: furie éthique e monde intérieur

  Il y a une furie éthique dans les encres noires de Cecil Carriere. Cette jeune artiste confie son monde onirique à ses dessins, ou plutôt l’envers : ses figures sont des organismes biologiques confus, in fusion éternelle entre eux. Avec son travail on s’approche...

Soutien au Théâtre de Verre, espace d’utopie

Entre les espaces parisiens qui témoignent une volonté d’«être lieu», avant de «faire lieu», il y a le Théâtre de Verre, dont nous avons déjà parlé à l'occasion de l’exposition de Cécile Carrière,...

le monde pareil

Le monde est pareil. Partout en Europe des réforme iniques du travail. Mais la France resiste. Aussi si les privileges des français seront une illusion. Une illusion qui est quand même un exemple de lutte. Le vidéo "le monde pareil": download...

bellevilloise des photos: lucie & simon

Manipuler l’environnement jusqu’à en construire des nouveaux. Construire l’environnement. Il est bien évident que l’homme a crée par la ville une espèce nouvelle d’habitat. L’architecture modifie la ligne de l’horizon, les migrations des oiseaux, le développement d’espèces....

le sud de villa Ada: Roy Paci

On est un peu en retard, bien sur, pour en parler mais on le fera quand même, car il s’agit d’un musicien italien presque inconnu en France et pourtant de goût français ou, mieux que ça, international. On est en train de parler de Roy Paci (et de « sa » band, Aretuska) qui a joué à Rome...