le sud de villa Ada: Roy Paci

scritto giovedì 21 giugno 2007 alle 13:34

roy paci, dal sito internet della band
On est un peu en retard, bien sur, pour en parler mais on le fera quand même, car il s’agit d’un musicien italien presque inconnu en France et pourtant de goût français ou, mieux que ça, international. On est en train de parler de Roy Paci (et de « sa » band, Aretuska) qui a joué à Rome le 15 juin.
Sicilien d’origine et d’esprit, Roy Paci est un jazzman trompettiste éclectique qui après une formation musicale traditionnelle à coups de piano est passé par les sons africains et sud-américains, par le ska et le pop alternatif, par le hip hop et la musique du monde.
Dans le joli cadre de Villa Ada le concert n’a pas déçu ceux qui avaient envie de danser : Deux heures et plus de musique au maximum avec « le bonus » d’une bonne partie des musiciens qui ont participé à la dernière fatigue du group, l’album le plus ouvert au panorama italien et international. On voit dans la « tracklist » de ce « Suono Global » Raiz de Almamegretta (formation de succès chez le rock italien), Cor Veleno (rappeur de la nouvelle scène romaine), Caparezza (rappeur alter-mondialiste du profond sud), Manu Chau (pas besoin d’explications) et Sud Sound System (qui vous peuvent rappeler Massilla Sound System).
Le sud, bien évidemment, au centre.
Pas des mots pour le concert : La majeure partie des hits du présent et du passé de « Italiano a barcelona » à « Up and down » ; de « Viva la vida » à « L’isola dei fessi » bien enchaînés dans une séquence senza tregua.
La qualité et la quantité des genres touchés par la formation sont incroyable et ne renoncent même pas à des longues improvisations surtout sur les coté des trompettes et des percussions.
Folie collective avec interventions mélangées, ambiance familial et un irrésistible tapis rythmique : La communauté sicilienne de Rome était copieusement présente et le ska et le raggamuffin parfaitement mélangés avec des sonorités qui nous rappellent comment la Sicile est au centre du sud.
Pas seulement de celui italien.

Le site internet de la programmation de Villa Ada “Roma incontra il mondo” : à ne pas manquer
Le site internet de Roy Paci et Aretuska

rispondi e commenta qui, oppure fai un trackback (!?) dal tuo sito.

lascia un commento

Altri articoli in Paris Mushrooms

la nuit des abysses au jardin des plantes

Il s’agit de présences magnétiques. D’éclairs dans le noir de la nuit aquatique. Mais il s’agit de vie, même si affreuse. Vie quand même. « D’ailleurs ils sont tous moches » : il a raison de le dire, le gamin à coté de moi à l’occasion de « Abysses », l’expo organisé par...

détester le peuple pour en rire

Il y a la cruauté. Et il y a la méchanceté. La cruauté artaudienne nous étonne e frappe pour ouvrir la route d’une nouvelle perception de la réalité, qui peut se réaliser seulement dans l’extraordinaire de la scène théâtrale....

bellevilloise des photos: lucie & simon

Manipuler l’environnement jusqu’à en construire des nouveaux. Construire l’environnement. Il est bien évident que l’homme a crée par la ville une espèce nouvelle d’habitat. L’architecture modifie la ligne de l’horizon, les migrations des oiseaux, le développement d’espèces....

(le deuxième) requiem pour le bal des pianos

Et voilà, c’est fait. Vendredi 29 juin le dernier Bal des Pianos. On en avait déjà joué le requiem il y a quelque mois, mais la volonté et les pressions politiques de ceux qui « sont fan » a bien évidemment conduit les organisateurs de la Guillotine à répéter l’événement avant que...

17 hippies et Yoanna à la Maroquinerie

C’était qui la fille qui tenait le parterre avec la seule force de son physique du rôle? La fille en robe rouge, théâtrale, clownesque, libre, impertinente qui a ouvert le concert à la Maroquinerie lundi 19 mars ? C’était Yoanna, une toute jolie suisse...

Le bal retrouvé (dans la ferme)

Ce n’est point un simple endroit où aller danser. Une fabrique à argent non plus. Les bals du collectif Kouzkmienko sont des prises de consciences, ou – si vous préférez - des gestes politiques. Kouzkmienko ! Pour ceux qui ne le savent pas encore, il s’agit là du nom de l’heureuse...

ville. accident de language.

photocredits - artMobbing - rk22.com L’interaction avec un espace « vécu », sujet à l’habitude du passage, à l’accumulation des hystérismes collectifs et à la patine du temps et de l’hypnose publicitaire. C’est la ressource des nouvelles formes d’expression métropolitaine qui expriment...

swing, sambuca & raggamuffin

Il y a deux semaines on les a vus au Théâtre de Verre et on les a bien aimés. Ils ont la force propulsive du melting pot. Déjà de la liste des instruments on s’aperçoit que le genre est justement ça : le mélange et l’esprit pour des...